AIFIC
Association d'Ile-De-France des implantés cochléaires
Accueil La vie pratique Accessibilité aux transports en commun
Agenda des évènements
Prochain rendez-vous :
Agenda :
Août
2017
  • LUN
  • MAR
  • MER
  • JEU
  • VEN
  • SAM
  • DIM
  •  
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30
  • 31
  •  
  •  
  •  
 
Contact
Pour toutes vos questions, contactez-nous :
Contact
Par téléphone :
06 48 55 13 82 uniquement SMS
Par courrier :
3 bis, rue de Groslay
95690 Frouville
Par mail :
Contact pour adhésion et assurance :
Par formulaire de contact :
En cliquant ICI ou sur l'oreille !
Partenaires

Associations :

Fabriquants :

 

L’accessibilité des personnes en situation de handicap auditif

aux transports urbains et nationaux

 

 

Depuis quelques années, la RATP et la SNCF ont entrepris une modernisation et une mise à niveau des stations et gares pour garantir l’accessibilité des personnes en situation de handicap.

Malheureusement leur utilisation reste assez aléatoire voire pour certains handicaps quasiment nulle.

 

Par exemple, si nous considérons les équipements mis à la disposition des personnes devenues sourdes et malentendantes (DSME) ils sont peu utilisés (Boucle d’Induction Magnétique /BIM).

 

Cette situation est due essentiellement aux raisons suivantes :

-        Manque d’informations précises tel qu’une signalétique non conforme et mal située sur les vitres des guichets, pas de signalétique sur les portes d’accès.

-        Un manque de formation du personnel d’accueil

-        Si les messages enregistrés dans les trains sont de bonne qualité, les messages audio des conducteurs sont totalement inaudibles ainsi que ceux diffusés sur les quais.

-        Les associations de DSME étant peu représentées (une seule officiellement) ces installations ne sont pas valorisées par une information active de la part de celles-ci. (site internet, courriel)

-        Les DSME ayant un handicap invisible adoptent souvent une attitude de déni et sont peu désireuses d’afficher en plein jour leur particularité de peur d’un rejet.

-        Si les personnes implantées cochléaires sont équipées de la position T (accès BIM) il n’en est pas de même pour les personnes appareillées (aides auditives) qui sont très mal informées par leur audioprothésiste de l’utilité de cet équipement.

-         

Ce que nous proposons :

-        Une campagne d’information menée conjointement par la RATP et la SNCF et les associations pour sensibiliser les DSME à utiliser les installations mises à leur disposition.

-        Aux associations à informer et former les DSME à l’utilisation de la position T, à participer à l’information et la formation des personnels d’accueil,

-        Etablir une participation active entre tous les intervenants

-        Mettre en évidence les investissements importants que représentent ces installations.

-        Pouvoir en établir des statistiques précises sur l’amélioration de l’utilisation de ces installations.

-        Cette campagne doit être étendue, si possible, aux autres handicaps

 

Afin de nous améliorer, veuillez prendre quelques instants pour répondre à notre enquête sur l'utilisation des boucles magnétiques (BIM) aux guichets des gares RATP et SNCF sur le réseau Transilien :

Questionnaire_RATP_SNCF.xlsx

(surlignez les réponses que vous souhaitez)

Une fois remplie, vous pouvez retourner le questionnaire à l'AIFIC sur: aific@orange.fr.  

Merci de votre participation ! 

  

L’accessibilité des personnes en situation de handicap auditif aux transports urbains et nationaux

Depuis quelques années, la RATP et la SNCF ont entrepris une modernisation et une mise à niveau des stations et gares pour garantir l’accessibilité des personnes en situation de handicap.

Malheureusement leur utilisation reste assez aléatoire voire pour certains handicaps, quasiment nulle.

Par exemple, si nous considérons les équipements mis à la disposition des personnes devenues sourdes et malentendantes (DSME) ils ne sont que peu utilisés (Boucle d’Induction Magnétique /BIM).

Cette situation est due essentiellement aux raisons suivantes :

- Manque d’informations précises tel qu’une signalétique non conforme et mal située sur les vitres des guichets, pas de signalétique sur les portes d’accès.

- Un manque de formation du personnel d’accueil

- Si les messages enregistrés dans les trains sont de bonne qualité, les messages audio des conducteurs sont totalement inaudibles ainsi que ceux diffusés sur les quais.

- Les associations de DSME étant peu représentées (une seule officiellement) ces installations ne sont pas valorisées par une information active de la part de celles-ci. (site internet, courriel)

- Les DSME ayant un handicap invisible adoptent souvent une attitude de déni et sont peu désireuses d’afficher en plein jour leur particularité de peur d’un rejet.

- Si les personnes implantées cochléaires sont équipées de la position T (accès BIM) il n’en est pas de même pour les personnes appareillées (aides auditives) qui sont très mal informées par leur audioprothésiste de l’utilité de cet équipement.    

Ce que nous proposons :

- Une campagne d’information menée conjointement par la RATP et la SNCF et les associations pour sensibiliser les DSME à utiliser les installations mises à leur disposition.

- Aux associations à informer et former les DSME à l’utilisation de la position T, à participer à  l’information et à la formation des personnels d’accueil,

- Etablir une participation active entre tous les intervenants

- Mettre en évidence les investissements importants que représentent ces installations.

- Pouvoir en établir des statistiques précises sur l’amélioration de l’utilisation de ces installations.

- Cette campagne doit être étendue, si possible, aux autres handicaps 

 

Alain LOREE
Président de l’AIFIC
Administrateur du BUCODES/SURDIFRANCE