Accueil actualités AG AIFIC 2019
Agenda des évènements
Prochain rendez-vous :
Agenda :
Mai
2019
  • LUN
  • MAR
  • MER
  • JEU
  • VEN
  • SAM
  • DIM
  •  
  •  
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30
  • 31
  •  
  •  
 
Contact
Pour toutes vos questions, contactez-nous :
Contact
Par téléphone :
Par courrier :
10, Chemin des Côtes
28130 Saint-Martin-de-Nigelles
Par mail :
Contact pour adhésion et assurance :
Par formulaire de contact :
En cliquant ICI ou sur l'oreille !
Partenaires

Associations :

Fabriquants :

ASSEMBLEE GENERALE DE L’AIFIC du SAMEDI 4 MAI 2019

 

      Le samedi 4 mai à partir de 10 h, nous avons tenu notre Assemblée Générale dans la salle Nation de l’Hôpital Rothschild. Comme les années précédentes, la compréhension des diverses interventions était rendu très facile par la boucle magnétique de la salle Nation et par la transcription d’excellente qualité réalisée par le Messenger qui apparaissait en temps réel sur un écran.

    

 

Notre nouvelle Présidente, Danièle Grosse-Herrenthey, que nous appelons Dany, élue depuis novembre dernier, s’est présentée et a déclaré l’Assemblée ouverte en prononçant un discours de bienvenue aux participants.

Dany nous annonce qu'un projet de transfert du CRIC vers la Pitié Salpêtrière est en cours ; afin d'accueillir les personnes du CRIC dans les meilleures conditions, des travaux d'aménagement sont programmés. Le transfert entre Rothschild et la Pitié Salpêtrière devrait être effectif dans la seconde moitié de l'année 2020.
 Nous devrions être en mesure de donner plus de précisions lors de notre prochaine AG, en mars 2020.

  


 

Dany nous a présenté notre Présidente d’Honneur : Françoise Lantuejoul, créatrice de l’AIFIC. Elle a fait beaucoup pour l’Association et c’est grâce à Françoise que nous sommes tous là.

Elle est venue tout spécialement pour honorer Hélène Bergmann que le Conseil d’Administration a nommé avec enthousiasme ‘Membre d’Honneur’ pour son engagement et les services rendus à l’association pendant près de 25 ans.

 

   

La plupart d’entre nous connaissent Hélène. Ce n’est pas sans émotion que Ginette Chantrel lui rend hommage au nom de ses amis et anciens collègues pour toutes les années de travail qu’elle a fourni avec passion et dévouement. Hélène a marqué de son empreinte l’association mais aussi le Bulletin de l’AIFIC qu’elle a créé grâce à ses connaissances journalistiques et son professionnalisme, elle en était la rédactrice en chef. Hélène a toujours fait en sorte que notre association soit connue et respectée.

Nous l’en remercions très vivement et l’embrassons bien affectueusement.

 

 

         

 

    
              

Notre ami Jacques Décréau nous offre une minute de poésie. Il nous lit un de ses poèmes qu’il a composé. Cela parle de silence, et pour les sourds, le silence compte beaucoup.

Une belle note d’émotion et une belle ovation est rendue pour terminer l’hommage à Hélène.  

        

Les résultats des votes envoyés par la poste et recueillis à l’accueil, sont présentés par Ginette Chantrel, secrétaire de l’AIFIC.

Les administrateurs sortants et candidats à la réélection sont Jean-Pierre Gauyacq, Frédérique Granier,  Laurence Grzegacz et Jean-François Mace.  Ils sont réélus à la quasi majorité.

 

Notre trésorière, Marie Agnès Poirée, nous présente les rapports financiers.

Le rapport financier 2018 montre un déficit dû à la tenue de deux assemblées générales dans l’année, ce qui a coûté très cher mais l’AIFIC n’est pas pour autant en difficulté financière ! Le Conseil d’Administration a décidé pour le budget prévisionnel de 2019 de faire des économies en réduisant le coùt des impressions et du courrier par l’utilisation d’internet pour ceux qui l’ont.

Les bulletins papier seront postés aux adhérents qui n'ont pas internet.

Les rapports moral, financier 2018 et le budget prévisionnel 2019 sont approuvés à l'unanimité

 

Ensuite, nous passons à la présentation de nos fabricants  ABionics , Cochlear, Med-El et Oticon. Chacun  tient un stand dans la salle où les implantés peuvent aller discuter, poser des questions, se renseigner sur le matériel et accessoires du fabricant de leur implant.  

Pour ABionics : par Madame Lu-Ming Joffo et Madame Sabrina Dumortier. Elles nous présentent un nouvel « Implant ultra 3D » permettant de passer une IRM sans aucune contrainte ni précaution particulière.  

Pour Cochlear  : par Madame Nathalie Bayard. Cochlear est une société australienne crée en 1982 et en est à sa cinquième génération d’implants. Les dernières innovations sont le Kanso, le N7, le wireless, le CP 1000.

Pour Med-El : par Monsieur Romain Vidovic. Med-El propose aussi un aimant compatible avec l’IRM. La nouveauté, c’est le Rondo 2, il fonctionne sur batterie avec une autonomie de 18 heures, il est léger, simple à utiliser et ne nécessite pas d’entretien. L’autre nouveauté, c’est le processeur contour d’oreille qui a une nouvelle antenne, cela change surtout pour le régleur.

Pour Oticon : par Madame Laurence Gerbotto.  Neurelec a rejoint Oticon en 2013. Elle nous parle du Neuro 2 qui bénéficie d'un 'kit swim' imperméable permettant les baignades.

Pour tout renseignement complémentaire, vous trouverez les contacts de ces fabricants dans nos derniers bulletins.

             

Puis nous avons écouté le très attendu exposé de Monsieur Christian Giordano sur les assurances des implants. Christian Giordano est référent national des assurances au Bucodes SurdiFrance qui rassemble 42 associations de sourds et de malentendants réparties dans toute la France.

Christian Giordano nous donne des informations sur  les résultats de son analyse détaillée des contrats d’assurance et aussi sur les caractéristiques souhaitées pour une assurance qui réponde le mieux aux besoins des implantés. 

Assurer son implant, c’est primordial. Le coût de remplacement est très élevé :  6000 € pour la partie externe et 12000 € pour la partie interne, quel que soit le fabricant. La Sécurité Sociale ne prend pas en charge le remplacement en cas de perte, vol ou accident. D’autre part, les assurances classiques, type responsabilité civile, peuvent couvrir les implants mais a priori avec la prise en compte d’un coefficient de vétusté, une retenue d’une franchise et l’application d’un bonus/malus.

Il n’y a que trois assurances sur le territoire national à couvrir les implants cochléaires de manière satisfaisante : Bailly, Allianz et Gan. Elles n’ont pas les mêmes tarifs, mais les garanties sont similaires : le vol, la perte, la casse, tous les événements accidentels. Seul le GAN fait appel à l’avis d’un expert pour évaluer les travaux à effectuer avant une prise en charge. A priori, l’assurance fournit un remplacement à l’identique sans franchise, ni prise en compte de vétusté. Les implants peuvent souffrir d’usure, de défauts d’entretien, de pannes ou de dérèglements nécessitant des réparations, et dans ce cas, le caractère accidentel peut être mis en doute par l’assurance. Il faut donc faire très attention à son appareil qui est d’un coût élevé.

 

Chaque assurance propose plusieurs tarifs : partie interne seule ou parties externe et interne, un ou deux implants. Dans tous les cas, une prothèse contra-latérale est couverte par l’assurance d’un implant. Pour ces trois assurances, il y a des obligations à respecter.

ALLIANZ : il faut obligatoirement adhérer à l’AIFIC. Notre association a signé un contrat de groupe avec Allianz qui permet de bénéficier des conditions particulières spécifiques aux implants

BAILLY : pas d’obligation associative mais il faut avoir des assurances chez eux et être implanté depuis moins de trois mois.

GAN : propose aussi un contrat de groupe via les associations. Pour l’instant, l’AIFIC n’a pas d’accord avec eux.

Dans tous les cas d’assurance de groupe, l’assuré doit être à jour de sa cotisation annuelle à son association.

En cas de sinistre : il faut le déclarer à l’assurance dans les cinq jours ouvrés. Cette procédure est valable pour toutes les assurances.

 

L’intervention très claire, bien documentée et sans a priori de Christian Giordano est suivie d’une série de questions/réponses portant sur la distinction entre événement accidentel, mauvaise manipulation et usure, sur la possibilité de passer d’une assurance à une autre ainsi que sur la comparaison entre les divers assureurs. Une intervention de Madame Faure de l’assurance Allianz Pau lors des questions a permis de préciser certains points.

   

L’Assemblée se termine par un buffet bien garni autour duquel les discussions se poursuivent. Rendez-vous est pris pour la prochaine Assemblée Générale, et entre temps, aux permanences, rencontres et différentes activités de loisirs proposées par notre association.

 

Un grand merci aux organisateurs.

GC et JPG