AIFIC
Association d'Ile-De-France des implantés cochléaires
Accueil Sorties culturelles Les cafés littéraires
Agenda des évènements
Prochain rendez-vous :
Agenda :
Janvier
2019
  • LUN
  • MAR
  • MER
  • JEU
  • VEN
  • SAM
  • DIM
  •  
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30
  • 31
  •  
  •  
  •  
 
Contact
Pour toutes vos questions, contactez-nous :
Contact
Par téléphone :
Par courrier :
10, Chemin des Côtes
28130 Saint-Martin-de-Nigelles
Par mail :
Contact pour adhésion et assurance :
Par formulaire de contact :
En cliquant ICI ou sur l'oreille !
Partenaires

Associations :

Fabriquants :

La prochaine réunion du café littéraire aura lieu après les fêtes de fin d'année
jeudi 10 janvier 2019 de 14h à 17h30

 

 Organisation pratique 

Le Café Littéraire de l'AIFIC se déroule dans les locaux de la Fondation pour l'audition de 14 h à 17 h 30. L’acoustique de la salle mise à notre disposition est excellente, avec très peu d’écho. Associées à nos bonnes habitudes de parler un seul à la fois, les conditions d’audition/compréhension sont parfaites !

Adresse :

FONDATION pour l'AUDITION (Agir pour l'audition)

13 rue Moreau 

PARIS - 75012

Tel. : 01 55 78 20 10

5ème étage - Ascenseur et interphone

Métro Bastille (sortie Hôpital des 15/20 ou Opéra) ou Métro Ledru Rollin

 

Inscription, renseignements et contact : gabel34@hotmail.fr

 

 

 Les cafés littéraires

Le premier Café Littéraire de l'AIFIC, créé le 26 octobre 2008 par Frédérique Granier, s’est réuni chez une adhérente, Hélène Bergmann, autour d'une tasse de café assortie de quelques bons gâteaux.

Depuis le 10 décembre 2015, il se tient dans les locaux de la Fondation pour l'Audition de 14 heures à 17 h 30. Sa fréquence vient d'augmenter et l'intervalle entre deux réunions est désormais de six semaines environ.

Les règles sont simples: apporter un livre fortement apprécié qu'il soit de littérature ancienne ou contemporaine, française ou étrangère afin de le présenter et de faire partager son enthousiasme aux autres membres du Café. Et parfois en lire un bref extrait. Par la suite, les échanges s'engagent librement sur l'auteur, le sujet ou l'époque dans une ambiance très conviviale dans le respect de chacun.

La particularité du Café Littéraire de l'AIFIC est que tous les participants sont porteurs d'implant cochléaire et que s'est instaurée entre eux une discipline spontanée qui permet à chacun de s'exprimer à sa manière sans être interrompu, sans avoir à couvrir des conversations annexes et en étant sûrs d'être compris par les autres. Ces échanges sont aussi un excellent exercice pour l'écoute implantée et la lecture labiale.

 

 Chronique du dernier café littéraire

(On peut accéder aux chroniques des réunions précédentes en cliquant simplement sur un lien dans la rubrique ‘cafés littéraires précédents’ ci-dessous)

 

Livres présentés lors de notre réunion du 22 novembre 2018

Deux singes en hiver  par Alexandre et Grégory Perrachon  (mars 2017)

Grégory, 27 ans, conducteur de travaux publics.

Alexandre, 25 ans, informaticien dans une agence de communication.

Deux frères, assoiffés d’aventure, décident de quitter leur village de l’Ain pour faire le tour du monde avec des vélos pliants. Un voyage improvisé par deux frères insouciants, qui ne connaissent rien du vélo, du camping, du stop, de l’anglais et qui partent pour une durée indéterminée avec quelques économies en poche. Direction : la Russie, l’Asie et l’Océanie. Après 14 mois, ils arrivent en Australie où ils resteront plus d’un an pour travailler et se renflouer. Ils vont même créer une entreprise. Puis, ils mettent le cap sur les Amériques, l’Afrique, le Moyen-Orient et regagnent l’Europe

Partis en mai 2011, ils sont de retour en février 2016, ayant traversé 53 pays et parcouru plus de 40.000 kms.

Un livre, autoédité avec un financement participatif, raconte une expérience inoubliable et passionnante, lorsque tout devient possible. Ecrit dans un style proche du parler populaire.

Amoureux du beau langage, s’abstenir.

Jacques D.

 

Un roi clandestin, Fahim.de Xavier Parmentier et Sophie Le Callennec. Editions des Arènes 2014

Ce livre est le témoignage d’un enfant surdoué, né au Bangladesh, de parents de classe moyenne. A 5 ans, Fahim apprend à jouer aux échecs avec son père.  A 7 ans, Fahim gagne des tournois et devient célèbre dans son pays. Ses parents reçoivent des menaces d’enlèvement. Son père Nura décide de fuir avec son fils, laissant sa femme et ses deux autres enfants au pays.  Ils échouent dans une banlieue de Paris. Les tribunaux leur refusent le droit d’asile, sans papiers, sans domicile fixe, ils sont perdus. Xavier, entraîneur à la fédération française d’échecs les aidera un peu. La passion de Fahim pour les échecs les sauvera. A 11 ans, il remporte le championnat de France d’échecs. Le premier ministre leur accordera enfin le droit d’asile.

Ce livre est déchirant, il raconte la douleur de l’exil, la réalité de l’immigration, leur combat pour s’intégrer dans le pays, obtenir leurs papiers.

Ginette C.

 

Trois jours et une vie  de Pierre Lemaitre

A la fin de décembre 1999, une surprenante série d’évènements tragiques s’abattit sur Beauval dont la disparition du petit Rémi, 6 ans.

Cette disparition provoqua la stupeur et fut même considérée comme le signe annonciateur des catastrophes à venir. Pour Antoine, 12 ans, voisin de Rémi, responsable de cette disparition, tout commença avec la mort du chien Ulysse.

Laurence G.

 

La révolte, un roman historique de Clara Dupont-Monod, qui retrace la guerre que les trois fils d’Henri II Plantagenet menèrent contre leur père à l’instigation de leur mère Aliénor d’Aquitaine, au 12me siècle.

L’auteur nous décrit de façon passionnante la femme qui fut deux fois Reine, de France puis d’Angleterre, lettrée et revendiquant le pouvoir à une époque où les femmes n’avaient pas droit au chapitre !!!

Solange C.

 

Comme une respiration de Jean Teulé (Pocket éditeur)

« Une bouffée d’air frais à picorer » dit le critique de Prima.

Ici, Jean Teulé abandonne le cynisme qui effraie certains d’entre nous pour nous livrer avec humour et légèreté, une sorte de patchwork de mini-nouvelles toutes simples mais qui peuvent nous passionner. Ne pas manquer d’emporter ce petit livre si l’on prévoit une longue attente chez le dentiste ou dans une gare, on ne verra pas le temps passer.

Jean Teulé, comme bien des auteurs de sa génération, est un touche à tout : romans importants, bandes dessinées, cinéma...

Hélène B.

 

Le fracas du temps de Julian Barnes (2016)

Une évocation de la vie de Dimitri Chostakovitch (1906-1975), un musicien majeur du 20ème siècle russe, par un romancier anglais. En fait, il s’agit surtout d’une évocation des démêlés de Chostakovitch avec le pouvoir soviétique. Sa carrière d’artiste oscille entre les succès en Russie et à l’étranger, les accusations de formalisme (il n’écrit pas pour le peuple), les sanctions et les craintes pour sa vie, les retours en grâce, les pressions diffuses mais fermes pour s’assurer de sa collaboration et de son bon esprit … Le livre n’est pas écrit comme une biographie classique ; il commence au milieu de la vie de Chostakovitch, puis égrène une série de courts paragraphes couvrant diverses périodes de sa vie, reliés plus par la signification de leur contenu que par la chronologie. Ceci produit une présentation très vivante et personnelle des pressions subies, de leurs variations entre les périodes stalinienne et kroutchevienne ainsi que du comportement de l’artiste cherchant à survivre tout en gardant son intégrité intellectuelle. Un superbe témoignage des démêlés entre Pouvoir et création artistique, parsemé de touches d’humour anglais.

Jean-Pierre G.

 

 L’épopée de Gilgamesh

L'épopée de Gilgamesh est l'œuvre littéraire la plus ancienne découverte lors de fouilles archéologiques au XIXème siècle  à Ninive dans ce qui s'appelait La Mésopotamie, laquelle se situe de nos jours  en Syrie et  en Irak. Cette épopée a été retranscrite en caractères cunéiformes sur des tablettes d'argile  lesquelles contenaient 3 000 vers. Toutes n'ont pas été retrouvées. La version la plus complète est celle de la bibliothèque du roi Assurbanipal comportant 1 600 vers en akkadien sur 12 tablettes (669/630 av JC)

Gilgamesh a réellement existé. Il était le roi despotique d'Uruk ville fondée au 4ème millénaire avant JC à 270 km au sud de Bagdad. Persuadé qu'il atteindrait l'immortalité, Gilgamesh se lança dans un voyage initiatique à travers la Mésopotamie où il sera confronté au Déluge et cela, à une époque bien antérieure à celle de la Genèse. A peu de choses près, la description est identique, seul le nom des personnages diffère. A la fin de son périple, Gilgamesh comprend que la mort est le lot de toute l'humanité et se suicide. Alors du peuple monta une rumeur " Vaillant Gilgamesh, il est bon de faire ton éloge, nous te célébrons pour des siècles et des siècles!"

L'épopée de Gilgamesh a donc traversé le temps puis fini par tomber dans l'oubli jusqu'au jour où des archéologues découvrirent ces précieuses tablettes témoins d'une époque fort lointaine.

J'ai aimé!                                                                                                                                                  

Frédérique G.

 

 

 Cafés littéraires précédents (cliquer sur la date)

Octobre 2018

Mai 2018

Mars 2018

Janvier 2018

Novembre 2017

Septembre 2017

Mai 2017

Mars 2017

Janvier 2017

Novembre 2016

Septembre 2016

Juin 2016

Avril 2016

Février_2016

Décembre_2015

Juin et octobre 2015

Mars 2015

Janvier 2015