Accueil actualités Réunion de Sensibilisation à Reuilly
Agenda des évènements
Prochain rendez-vous :
Agenda :
Octobre
2019
  • LUN
  • MAR
  • MER
  • JEU
  • VEN
  • SAM
  • DIM
  •  
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30
  • 31
  •  
  •  
  •  
 
Contact
Pour toutes vos questions, contactez-nous :
Contact
Par téléphone :
Par courrier :
10, Chemin des Côtes
28130 Saint-Martin-de-Nigelles
Par mail :
Contact pour adhésion et assurance :
Par formulaire de contact :
En cliquant ICI ou sur l'oreille !
Partenaires

Associations :

Fabriquants :

Vive l’intergénérationnel !

Après-midi de sensibilisation à la surdité à Paris 12ème

 

            Il y a 2 ans, le CRIC et l’AIFIC avaient organisé une journée sur l’Audition à Epinay-sous Sénart (91) sous l’impulsion de Dominique Mirailh, déléguée de l’AIFIC dans sa ville. Les 23 enfants du Conseil municipal enfants (CME) avaient beaucoup apprécié la journée et demandé une suite. Madame Aurore Bayère, adjointe au Maire à Epinay et responsable du CME, a pu répondre favorablement à leur demande et les a rassemblés à la résidence Catherine Labouré, EHPAD à Paris 12ème, où Dominique Mirailh leur a préparé une seconde journée de sensibilisation.

        

   Ce fut une très belle journée, axée sur l’intergénérationnel (de la crèche à l'EHPAD), que nous avons vécue le mercredi 12 juin 2019. A dix heures précises, 15 jeunes élus municipaux de 9 à 11 ans descendaient des minibus, encadrés de leurs 3 accompagnateurs, et porteurs de cadeaux destinés aux enfants de la crèche associative incorporée au complexe de la Résidence de personnes âgées Catherine Labouré. Imaginez la joie de ces 34 petits bouts de chou de recevoir un des jouets et doudous préparés dans des paquets-cadeaux personnalisés.
 

   

En revenant à la Résidence Catherine Labouré, un petit temps de détente et ensuite un petit temps en ateliers sur la surdité pour présenter leurs découvertes aux personnes âgées. Ce court atelier nous a déjà permis de voir combien ces jeunes, très disciplinés, se sentaient impliqués dans leur mission d’élus municipaux juniors.   
 

 

   
Puis  un repas froid gracieusement offert par la Directrice de l’EHPAD  et très apprécié par tous attendait jeunes et moins jeunes.

 

  Ensuite, cap sur la surdité !

 

Après un gentil mot d’accueil de Monique, la responsable des animations de la Résidence, Madame Bayère a présenté la mission des petits élus municipaux. Puis ce fut Dany, notre Présidente, qui fit l’historique de l’AIFIC et en situa les objectifs, sans oublier de donner la parole aux jeunes membres du conseil municipal !

 

Enfin, vint le temps proprement dit de « la sensibilisation à la surdité ». Cela se fit à l’aide d’un diaporama sur la surdité, préparé par Dominique et présenté devant les enfants du CME et quelques résidents de l'EHPAD.

         

           

        Après quelques diapos présentant les généralités sur l’audition, les difficultés des malentendants, Ginette donna aux enfants un très beau témoignage sur son vécu de la surdité en famille et à l’école. Puis ce fut le tour de Solange qui raconta avec brio aux enfants un conte sur la différence, suivi d’un commentaire interactif suscitant la réflexion de nos jeunes élus. Nul besoin de chercher à la faire applaudir, un tonnerre d’applaudissements  spontanés de la part des enfants salua sa prestation. 

        

       Nos jeunes élus municipaux présentèrent leurs acquisitions toute fraîches sur l’alphabet dactylologique,  quelques expressions en Langue des signes et un court jeu sur les sosies labiaux. Celui-ci permit de prendre conscience de la difficulté à lire sur les lèvres et de l’aide apportée par la Langue parlée complétée dans   l’apprentissage de la lecture labiale.

          

La parole fut ensuite donnée à Jean-Pierre pour présenter aux enfants les différentes technologies : prothèse auditive, accessoires  pour faciliter la vie des malentendants et, bien sûr, l’implant cochléaire ! Tout cela si simplement que les enfants étaient captivés ! La conclusion de Jean-Pierre était un appel à leur bon sens : il y a des moyens pour pallier à la surdité mais le mieux est encore de protéger son audition pour ne pas avoir à les employer et donc quelques situations trop agressives pour les oreilles à éviter ! Et, bien sûr, puisque nous nous adressions à de jeunes élus municipaux, chargés de répercuter dans leurs écoles ce qu’ils découvrent, nous les avons invités à sensibiliser leurs camarades aux difficultés des malentendants, à les encourager, les aider à vivre le mieux possible leur intégration en milieu entendant.    

        

    Ce qui a le plus frappé les participants est la tenue exemplaire des enfants, le sérieux de leur écoute, la qualité de leurs nombreuses questions, la profondeur de leurs réponses. Nous ne pouvons que les féliciter et louer la formation que leur donnent leurs familles, écoles et accompagnateurs. Aucun doute sur l'impact de cette réunion de sensibilisation sur un tel public !
     

          

            Bravo à tous et Merci à Dominique, Dany, Ginette, Jean-Pierre et Solange de leur gros investissement pour cette journée ! Le professeur Frachet nous avait encouragés par un très gentil courriel montrant combien il s’intéresse à ces actions de sensibilisation.