Accueil Sorties culturelles la lettre de Martine Musée Bourdelle
Agenda des évènements
Prochain rendez-vous :
Agenda :
Juillet
2019
  • LUN
  • MAR
  • MER
  • JEU
  • VEN
  • SAM
  • DIM
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30
  • 31
  •  
  •  
  •  
  •  
 
Contact
Pour toutes vos questions, contactez-nous :
Contact
Par téléphone :
Par courrier :
10, Chemin des Côtes
28130 Saint-Martin-de-Nigelles
Par mail :
Contact pour adhésion et assurance :
Par formulaire de contact :
En cliquant ICI ou sur l'oreille !
Partenaires

Associations :

Fabriquants :

   

 

 Visite du Musée Bourdelle le 24 novembre 2016

Nous avons bien failli ne pas avoir de guide !

Après quelques minutes d’attente, une conférencière s’est présentée à nous, et nous avons pu avoir notre visite commentée. 

Depuis la rue, nous pouvions déjà voir des statues monumentales en bronze et la luxuriance du jardin. Nous voyions déjà des bustes d’hommes et plusieurs bronzes monumentaux montrant ainsi la diversité de son œuvre.

La maison /atelier d’Antoine Bourdelle a été transformée en musée grâce au mécène Gabriel COGNACQ et Cléopâtre Bourdelle sa femme, qui en fit don à la ville de Paris.

En 1885, Antoine Bourdelle s’installe dans  le quartier  Montparnasse et à la fin de sa vie envisagea, (comme a fait  RODIN) un musée susceptible de conserver l’intégralité de ses œuvres.

Nous commençons la visite par la verrière où Antoine Bourdelle a établi son atelier. Nous découvrons des plâtres (têtes) des marbres et des bronzes marquant ainsi son attachement à la plurialité des matériaux.

Ensuite, nous prenons un couloir qui est pratiquement consacré à son ami Beethoven qui lui inspira plus de quatre vingt cinq œuvres.

Dans l ‘immense hall,  de nombreuses et monumentales statues, pouvant parfois atteindre le plafond (La Vierge et l’Enfant en autres) nous impressionnent. (difficile de les placer dans nos jardins !)

Nous terminons par les jardins (trois) havre de repos dans ce quartier tumultueux de Montparnasse.

Une belle découverte.